♥ Parce que maigrir rime avec sourire & que maigreur rime avec bonheur.

Lundi 20 - Dimanche 26 Février.

Jours après jours:

 

 

Lundi: Règles. J'étais censée aller voir mon frère, j'étais sûre que ma mère me ferait un plan foireux, résultat elle a reporté ça a demain, je devais aller postuler pour un job de serveuse, demain ça n'y sera plus, elle le comprend pas ça?! Si elle le comprend très bien, justement elle jubile de tout faire pour m'empêcher de me barrer d'ici et de lui échapper. Espérons que demain j'y aille. Sinon mal de ventre, crises, prise de poids, moral plutôt bas, la semaine commence bien.

Mardi: Règles Ma mère m'a refait le coup "demain". Prise de poids, j'en peux plus. J'ai passé ma journée à bouffer, je n'ai vomi qu'au milieu de la nuit et seulement +300? J'en déduis que l'effet prise de poids de mes règles est fini, il se finit généralement l'avant dernier jour mais commence avant qu'elles n'arrivent. Engueulade monstre avec le déchet qui me sert de "mère". Je n'irai pas voir mon frère, ni demain ni avant un moment. Je ne peux pas aller postuler pour le job que j'avais reperé. Quelle espèce de sale garce! Tarée d'alcoolique de merde! Et oui, je le pense vraiment.

Mercredi: Règles J'ai pas compris ce matin devant la balance, j'ai perdu 800g cette nuit? Où est la caméra cachée? C'est une blague? Je passe ma journée à m'empifrer, je vomis qu'au milieu de la nuit et je perds 500g le lendemain matin. Ca me motive à tenir avant de bouffer au lieu de m'empiffrer comme je l'ai fait ces derniers jours. Ces règles, ça fait du bien quand elles s'en vont franchement! 

Jeudi: Embrouille avec ma mère, jeûne toute la journée, dégoutée du foirage d'hier début de soirée jusque tard dans la nuit. Je passe sur le site du pôle emploi tard le soir après avoir crisé/purgé avant de dormir genre en me disant que comme d'hab y'aura rien pour moi mais bon, je passe quand même, et que vois-je? Equipier polyvalent en restauration rapide sur La Teste = Le Mcdo vraiment à 5 ou 10min de chez moi trop à côté en plus j'ai déjà bossé dans un Mcdo donc ça avantage pour le recrutement. J'arrive trop pas à y croire, je passe demain c'est bon ce job est pour moi je vais sortir de la galère, partir de chez ma mère enfin! Le deuxième Mcdo de la ville recrute aussi mais il est plus loin à pieds, j'y passerai quand même bien sûr.

Vendredi: J'ai fait mes lettres de motivations et suis partie à Mcdo, j'ai marché 3h non stop pour faire l'aller-retour, je me suis taper au moins 15km en tout, le deuxième Mcdo est supeeeeer loin je me rappelait pas que c'était aussi long le trajet à pieds, et en talons omg. J'ai les jambes en compote, les pieds en feu, ampoules et cie. J'attends l'appel des manager des Mcdo, surtout celui près de chez moi. Je leur ai dit que j'étais dispo de jour comme de nuit, tôt le matin comme tard le soir et que je peux commencer dès maintenant. Je pense pas commencer avant le 1er Mars de toutes façons parce qu'on est en fin de mois là. J'espère être recontactée ce week end ou début de semaine prochaine. Je rentre épuisée trop mal aux pieds et ma mère commence à m'insulter, me rabaisser, me dire que j'aurais pas de job, que je suis gavé conne, que j'aurais du passer mon bac au lieu de faire ma malheureuse, que je vais galérer à trouver un petit boulot que tout partira dans le loyer et les factures que je gagnerai rien, elle a pas encore compris que ce que je vais gagner n'a pas de prix: ma liberté! Me barrer de chez elle, ne plus être sous son emprise, ne plus entendre ses insultes chaque jour, je partirai sans laisser de trace du jour au lendemain, je couperai tout contact avec elle et ce sera le plus beau jour de ma vie. 

Samedi: Je vois mon frère sur Bordeaux, sous la pression de ses éducateurs ma mère n'a pas osé dire non comme d'hab, devant les gens elle ferait tout pour garder le masque intact. (...) Bonne aprem, on a du marché 2km, mais j'aurais pu beaucoup mieux la vivre, mon frère a voulu aller au Quick, il nous a pris 2 milkshakes chacun en tout. Avec lui j'ai du mal à refuser de manger ou boire parce qu'il m'entendait vomir, il a était directement témoin de mes TCA, c'est la personne qui a vu le plus de choses, mes TS, mes TCA, mes scarifs, donc je ne veux pas qu'il s'inquiète. A partir de ce moment je pensais qu'à ça, j'avais gaché ma journée, comment j'allais vomir chez moi avec ma mère et 3h aprè le 1er milkshake en plus, bref ça me rongeait je pensais qu'à ça. On est rentrés après les 2e milkshakes, il a pris son bus et je suis repartie à la gare de Bordeaux en tram pour ensuite me taper une heure avant de rentrer chez moi. A peine montée dans le train que je suis allée me faire vomir dans les wc, avec le monde dans le wagon et des gens juste derrière la porte qui attendait leur tout, super quoi! Je deteste vomir comme ça, trop en stress, ça me bloque, j'ai essayé de me calmer et je crois que j'ai tout vomi. A la fin quand je me recoiffais remaquillais etc, le controleur a frappé à la porte, à quelque secondes près il m'interrompait. Je rentre chez moi à pieds depuis la gare donc 2km encore, j'ai des ampoules énormes depuis hier sous la plante des pieds, je me pèse en rentrant, soulagement: -600! 

Dimanche: Un peu dégoutée sachant qu'en rentrant hier j'étais à 63.7, j'ai juste bu un thé tard le soir et ce matin 63.8. Sinon en ville avec mon meilleur ami et Cookie mon furet. Super aprem au parc, plusieurs personnes sont venus carresser Cookie, dont deux jeunes enfants c'était trop mignon Cookie les lechait. Quand je rentre changement d'ambiance, ma mère a profité de mon absence pour démonter la cage de Cookie pour la deuxième fois de la semaine, elle commence à m'engueuler m'ordonner de la remonter et se barre, bon débarras! Du coup j'ai été tranquille 2h jusqu'à ce qu'elle rentre. Toujours pas d'appel de Mcdo pour ma candidature.

 

 

Poids:

Lundi: 64.5 kg (+300g) Mardi: 65.2 kg. Mercredi: 64.7 kg. Jeudi: 66.0 kg. Vendredi: 65.2 kg. Samedi: 64.3 kg. Dimanche: 63.8 kg.  

 

 

 

Bilan de la semaine: -0.7 kg 

 

Nourriture:

Lundi: 3 crises purgées mais prise de poids après chacune! Je m'énerve moi même. Mardi: Journée crise. Mercredi: Crise en début de soirée et toute la nuit, purgée.  Jeudi: Jeûne total jusqu'à minuit: crise purgée. Vendredi: Jeûne total.   Samedi:2milkshakes chocolat chez Quick avec mon frère, purgés. Jeûne total sinon sauf un thé le soir. Dimanche: Jeûne total toute la journée, crise le soir purgée.



20/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres